Appendix 4: Supporting Documents and Tables

Letter 13 July 1897
Taffanel and Vernaelde to Minister of Fine Arts on Closure of the Salle des Concerts

A Monsieur le Directeur des Beaux-Arts

J’ai l’honneur d’appeler votre bienvieillante attention sur un nouvel état de choses qui risque de compromettre gravement le fonctionnment normal de la Société des Concerts du Conservatoire.

A la suite de la Catastrophe du Bazar de la Charité, Mr le Préfet de Police, justement préoccupé des mesures à prendre pour la Sécurité du public dans les lieux de réunion, a inspecté la grande Salle du Conservatoire où se donnent depuis 70 ans les concerts de la Société.

Tout en convenant de l’exiguité des dégagements de cette Salle nous avions espèré que sa longe existence, sans jamais apparence d’une alerte, sa réputation d’acoustique exceptionnelle, enfin les souvenirs glorieux qui s’y rattachent, sauraient plaider en sa faveur, surtout si l’on tenait compte que toutes les modifictions que la Commission des Théâtres avait exigées pour la Sécurité du public en 1882, avaient été strictement exécutées. Il n’en a pas été ainsi et Mr le Préfet de Police a conclu à la démolition complète.

Cette salle disparaissant, il nous est impossible de compter sur la réédification toute prochaine de celle qui doit la remplacer, sa reconstruction etant liée à celle de Conservatoire lui-même (question qui est toujous pendante). Il en résulte un très grand embarras pour nos concerts. Mr le Préfet de Police a bien toléré la réouverture provisoire de la Salle actuelle sous conditions d’importantes modifications pour lesquells un crédit est demandé en ce moment aux pouvoirs publics; mais ces changements impliquent la suppression de nombresues places (à peu près le 6ème de la Salle) le nombre des abonnés à déposséder s’éleverait à plus de 200. Pour qui connait le prix que les abonnés attachent à la possession de leurs places qu’il considèrent presque comme une propiété il est facile de se figurer dans quelle situation inextricable se trouverait l’administration de la Société des Concerts.

A ces préoccupations s’en ajoute une autre: l’opinion publique étant très éveillée en ce moment sur les dangers d’incendie et rient n’étant négligé pour la surexciter, nous craignons que, au dernier moment, l’administration, malgré sa bonne volonté à notre égard, ne se voie dans l’impossibilité de nous laisser donner nos concerts, malgré la promesse qu’elle nous aurait faite.

J’ai donc l’honneur, Mr le Directeur, de vous demander de vouloir bien nous faire accorder par Monsieur le Ministre de l’Instruction publicque et des Beaux-Arts, l’autorisation de donner les séances de la Société des Concerts dans la Salle de l’Opéra, en attendant la reconstruction de la Salle du Conservatoire.

Veuillez agréer Mr le Directeur, etc.
 

Le Directeur du Conservatoire,  président de la Société des Concerts:
Th. DUBOIS

Le Vice Président, chef d’orchestre:
Paul TAFFANEL

Pour le comité,
Le Secrétaire:
Albert VERNAELDE